[Tarn-et-Garonne] Compte-rendu du CTSD et CDEN du jeudi 6 septembre 2018

Ce CTSD et CDEN concernaient les ajustement de rentrée.

Il s’est tenu jeudi 6 septembre 2019 un CTSD le matin puis un CDEN l’après midi.

Le Sgen-CFDT était représenté par Catherine Vaissié et Olivier Marquez-Cayla.

 Déclaration préliminaire du Sgen-CFDT

Déclaration CDEN septembre 2018

Intervention du Dasen au CTSD et CDEN

Lors du CTSD, le Dasen a rappelé qu’il n’y avait pas de fermeture à la rentrée dans la mesure du possible.

Rappel des chiffres :

  • Prévision de – 188 élèves à cette rentrée.
  • -500 élèves sur 3 ans.
  • Dotation de + 2 postes dans le Tarn-et-Garonne pour la rentrée 2018.
  • Le P/E passe de 5,07 à 5,40 en 5 ans dans le département.

Priorités : Ils n’ont pas changé depuis les instances de février 2018

  • Soutien à la ruralité
  • Politique ministérielle : CP dédoublé en REP
  • Population les plus fragile : ULIS / Efiv / UPE2A
  • Continuité des mesures engagées : -3 ans et occitan

Rappel :

  • Ouverture d’une classe CHAM Voix sur l’école Buisson avec continuité au collège Jean Jaurès à Montauban.
  • Ouverture d’une classe CHAT à Orgeuil avec continuité au collège de Labastide St Pierre.

Autres informations :

  • Le Tarn-et-Garonne est le premier département de France, avec Paris pour le taux d’école à 4,5 jours.

Le Dasen et le préfet ont évoqué l’avenir du département. D’après eux, il faut penser en réseaux d’école en particulier dans le nord du département. Une réunion devrait avoir lieu sur ce sujet.

Mesures de carte scolaire proposé par le Dasen.

Il n’y a eu aucun changement entre le CTSD et le CDEN.

Le Dasen rappelle qu’il reste 2 postes à utiliser à cette rentrée.

Récupération

  • 1 poste de CP à 12 à l’école George Lapierre à Montauban par manque d’effectifs.
  • Un poste PDMQC à l’Honors de Cos. Non pourvu malgré deux appels à candidature.
  • Sur 24 PEMF, 7 PEMF ont muté ou ont changé de poste. Il reste donc 17 PEMF. Le Dasen récupère 4 postes de PEMF et donc les 4 quarts de décharges. Cela fait donc un poste entier. Il restera la rentrée 2018,  20 PEMF dans le Tarn-et-Garonne.

Ouvertures

  • + 1 à l’école primaire de Léojac
  • + 1 à l’école primaire de Mathaly à Moissac
  • + 1 à l’école élémentaire Chabrié à Moissac
  • + 1 à l’école élémentaire Sarlac à Moissac
  • Création d’un référent mathématiques au niveau du département.

Autre mesure : Fusion de l’école maternelle et de l’école élémentaire de Saint Nauphary.

Explications:

  • Le Tarn-et-Garonne était en dessus de la moyenne académique. Pour le Tarn-et-Garonne, nous avions 1,85 PEMF pour 100 PE alors qu’au niveau académique, nous sommes à 1,08 PEMF. La suppression de 4 postes de PEMF aurait d’après le Dasen pas de conséquence.
  • Le rapport Villani- Torossian, commandé par le gouvernement, préconise la création d’un référent mathématiques par circonscription dans le 1er degré. Ces créations devraient se faire dès cette rentrée. En attendant de créer ces postes à la rentrée 2019, il y aura une création d’un référent maths au niveau du département. Après la création d’une fiche de poste, il y aura un appel à candidature.

Vote :

Pour : Sgen-CFDT, Snuipp, SE-Unsa

Autres sujets discutés

Organisation de la semaine scolaire sur Montauban : La grande majorité des conseils d’écoles ont voté pour le 4,5 jours. Seules 3 écoles ont voté pour le 4 jours.

Les TAP et APC fonctionnent sur des périodes de deux fois 8 semaines dans l’année et par école.

AVS sur le département. D’après le Dasen, il n’y aucun problème cette année. Il y a plus de moyen que de besoin même si il faut atteindre toutes les notifications. Il reste pour le moment 15 enfants qui n’ont pas d’accompagnement. C’est juste un problème de redistribution des moyens et non un manque de moyen pour le Dasen